Le sabotage de l'année universitaire par Valérie Pécresse doit cesser !

Publié le par Collectif Psychologues Descartes

Apparemment non contente d’avoir complètement désorganisé l’année
universitaire 2009 en s’arcboutant sur des textes dont la grande
majorité de la communauté scientifique et universitaire ne veut pas, Mme
Pécresse joue maintenant avec l’avenir des étudiants qu’elle prend en
otage de ses réformes ; en prétendant faire promulguer ses textes,
malgré une situation de crise qui se poursuit, elle met en péril les
examens de l’année universitaire ; ce comportement indigne, auquel
s’ajoute l’instrumentalisation de l’opinion publique doit être condamné
avec la plus grande fermeté.

 

Le PCF assure la collectivité scientifique de son total soutien, il
exige que Valérie Pécresse renonce à la promulgation de ces textes et
l’ouverture de négociations réelles. Dans le cas contraire, le
gouvernement serait totalement responsable des dommages éventuels qui
seraient causés ainsi à la validation des études. Le PCF fait évidemment
confiance aux universitaires pour trouver les formes adaptées à la
continuation de la lutte tout en permettant aux étudiants d’acquérir
dans des conditions satisfaisantes les diplômes auxquels ils ont droit.

 

 Commission nationale enseignement supérieur et recherche du Parti communiste français

 

Paris, le 20 avril 2009.

Publié dans Nous informer

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article